Horaires du secrétariat
  • Lundi - Vendredi 8h00 - 20h00
  • Samedi8h00 - 14h00
Les bons aliments dans les bonnes quantités au bon moment de la journée
Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Faut-il manger moins de viande pour sauver l'Amazonie ? Ca se discute ...

Faut-il manger moins de viande pour sauver l'Amazonie ? Ca se discute ...

Le 27 août 2019

Les réseaux sociaux relaient les messages de Greenpeace et de Yann Arthus-Bertrand : il suffirait de manger moins de viande industrielle pour sauver l'Amazonie des incendies et de la déforestation ! D'après eux, le soja serait cultivé uniquement pour la consommation animale. Peu de place est donnée aux contradicteurs...

Le soja est-il cultivé pour l’alimentation animale ou pour l’alimentation humaine ?

La contradiction est apportée par le site "e-rse.net, la plateforme de l'engagement RSE et développement durable" (RSE : responsabilité sociétale des entreprises) [1]. Le soja est d'abord utilisé pour fabriquer de l'huile de soja, qui est à destination humaine. Une fois l'huile extraite, on obtient un résidu qu'on appelle le tourteau. Le tourteau sera utilisé pour l'alimentation du bétail. L'huile de soja est la seconde huile la plus utilisée derrière l'huile de palme. L'huile de soja est souvent utilisée pour la fabrication de produits industriels : plats industriels, sauces, margarines... 

Il semble donc peu probable, d'après moi, qu'une diminution de la consommation de viande fasse baisser l'étendue des cultures de soja, puisque le soja est d'abord utilisé pour fabriquer de l'huile utilisée dans les produits industriels. 

Diminuons le gaspillage de viande !

A l'heure actuelle, il n'y a aucune preuve scientifique qui montre que l'on peut remplacer la viande par des végétaux sans risque de carence, à moins de prendre plusieurs compléments alimentaires. (Le végétalisme sera bientôt abordé dans les articles de ce site.)

Je propose donc de diminuer ce que j'appelle le "gaspillage métabolique". Nous devrions manger la viande de façon à ce qu'elle soit bien utilisée par le métabolisme. Le moment où la viande sera le mieux utilisée est le moment du déjeuner. C'est le moment du second pic de cortisol, hormone qui dégrade les protéines. Pour bien utiliser les protéines, il faut limiter les glucides au minimum utile. Car un excès de glucides risque d'entraîner une lipogenèse nette (accroissement des réserves en lipides) [2].

En pratique, en suivant la Chrono-Nutrition, le repas du midi est composé principalement de viande (rouge ou blanche), en sauce ou non, avec des féculents en aliment complémentaire. Un excès de glucides ("sucres lents" ou "sucres rapides") risque de faire prendre du poids, à cause de l'excès de sécrétion d'insuline [3]

Évitons les plats industriels

L'huile de soja est très souvent utilisée par les plats (et préparations) industriels. Le programme de Chrono-nutrition conseille d'éviter les plats industriels. Il recommande d'utiliser des produits bruts à chaque repas. Il permet donc de diminuer l'utilisation d'huile de soja, et donc probablement de diminuer la déforestation de l'Amazonie.

Docteur DAMOU, médecin nutritionniste à Rouen

[1] Lien vers l'article de Clément Fournier : https://e-rse.net/soja-alimentation-animale-humaine-vegetarien-268852/#gs.yjuc7c 

[2] Collège des enseignants de nutrition (France), Bertin É, Schneider S. Nutrition. Issy-les-Moulineaux: Elsevier Masson; 2011.

[3] http://www.chups.jussieu.fr/polys/biochimie/CNbioch/POLY.Chp.1.7.html